Qui sommes-nous ?

L’IFD est un Groupement d’Intérêt Scientifique issu d’une convention entre 4 laboratoires de recherche de 5 universités belges et françaises : Université Catholique de Louvain, Université d’Artois, Université du Littoral – Côte d’Opale, Université de Lille 1 Sciences et Technologies et l’Université de Reims Champagne-Ardenne. L’Institut est reconnu par les instances officielles de la Recherche tant en Belgique qu’en France. Un réseau transfrontalier de quatre laboratoires de recherche L’IFD reconnaît et facilite le travail en réseau de chercheurs, spécialistes des frontières, dans une approche pluridisciplinaire. Il réunit les compétences confirmées et plurielles de ses membres, permettant de traiter des problématiques contemporaines variées, liées aux territoires frontaliers et transfrontaliers.

Un espace de débats scientifiques

L’Institut des Frontières et Discontinuités est aussi un espace de rencontre pour approfondir la dimension théorique pluridisciplinaire de la thématique frontière et de la thématique discontinuité. Les chercheurs, grâce à l’IFD, trouvent une structure pour échanger régulièrement, se tenir informés des évènements scientifiques, répondre collectivement à des appels à communication dans les colloques internationaux. L’Institut joue pleinement le rôle de lieu de formation pour les chercheurs membres. Ainsi, chacun peut approfondir ses connaissances scientifiques et maîtriser les méthodologies nécessaires pour les recherches opérationnelles.

Une réponse aux besoins des collectivités

territoriales Les collectivités territoriales ont régulièrement besoin d’expertises extérieures pour les aider à prendre les meilleures décisions au bénéfice des citoyens. La complexité des questions posées par la proximité frontalière, nécessite des compétences spécifiques liées à une grande expérience d’analyse scientifique. Les collectivités territoriales manquent parfois d’informations pour trouver l’expertise nécessaire. Avec l’Institut des Frontières et Discontinuités, elles trouveront la garantie de bénéficier de l’expertise d’un réseau de compétences spécialisées dans les questions frontalières et transfrontalières. L’IFD a les moyens de mettre en place des études opérationnelles en matière d’aménagement, d’analyse des jeux d’acteurs publics et privés, et d’analyse des enjeux générés par les flux transfrontaliers. Si l’IFD est né de l’analyse de la frontière franco-belge, ses compétences s’étendent tout autant à l’analyse d’autres territoires de la planète concernés par les frontières et les discontinuités.