Les communications

Vous pouvez charger les pdf des présentations des communications en cliquant sur le nom en orange et souligné :

Si vous ne pouvez pas charger le document, c’est que nous n’avons pas reçu l’autorisation du ou des auteurs.

Jean-Christophe Gay (Université de Nice, UMR ESPACE-DEV) « L’Homme et les limites » Gay

Session 1 : Discontinuités dans la ville : interaction entre l’espace et la société à l’échelon local
Corinne Luxembourg (ENSA Paris La Villette, UMR LAVUE) et Sylvie Coupleux (Université d’Artois, EA Discontinuités) « Discontinuités de l’habiter en quartier péricentral, à partir de l’analyse de l’insertion d’un ilôt intergénérationnel en logements collectifs sociaux»
Marie-Alix Molinié (Sorbonne Université, UMR ENeC) « De la discontinuité à la continuité territoriale : comment les musées deviennent des lieux transitionnels » Molinié

Session 2 : De la frontière aux discontinuités, lectures des dynamiques spatiales
Etienne Toureille (Université de Cergy-Pontoise, UMR MRTE) « Saisir l’ « Europe » à la lumière de ses limites. Analyse de la dimension spatiale d’une catégorie macro-régionale à travers un corpus de cartes mentales interprétatives » Toureille
Bernard Reitel et François Moullé (Université d’Artois, EA Discontinuités) « Les frontières, stabilité dans les représentations vs dynamiques spatiales et temporelles » Reitel.Moullé
Sylvie Clarimont (Université de Pau, UMR Passages) et Carmen Elboj Saso (Universidad de Zaragoza) « penser et pratiquer la frontière et l’espace frontalier : regards croisés de visiteurs et professionnels du tourisme sur l’en-deça et l’au-delà des Pyrénées » Clarimont

Session 3 : L’enclavement, expression géographique de la discontinuité
Franck Ollivon (Université Lumière Lyon 2, UMR EVS) « Au bord de la liberté : le placement sous surveillance électronique, à la frontière entre « milieu ouvert » et « milieu fermé »
Mohamed Ali Ragoubi (Université d’Artois, EA Discontinuités) « De la sélectivité géo-sociale à la communauté fermée. La Marsa, espace à différenciation accentuée » Ali Ragoubi
Charlotte Bezamate-Mantes (Université Paris 8, EA CRAG) « Enclaves de souveraineté autochtones ou zones de contact intergouvernementales ? Le cas des réserves urbaines ‘indiennes’ au Canada »

Session 4 : Les discontinuités comme expression politique
Eric Leclerc (Université de Lille, EA TVES) « La discontinuité spatiale comme acte politique : le cas d’Amaravati en Andhra Pradesh (Inde) » Leclerc
Roman Vinadia (Université Paris 8, IFG) « La discontinuité comme outil politique : comment les élus choisissent leurs électeurs »
Pauline Pupier (Université d’Artois, EA Discontinuités) « Le rôle de la frontière dans la construction de territoires métropolitains transfrontaliers » Pupier

Session 5 : La discontinuité, une propriété géographique ?
Max Beligné (Université Lumière Lyon 2, UMR EVS), Sabine Loudcher (Université de Lyon 2, laboratoire ERIC) et Isabelle Lefort (Université Lumière Lyon 2, UMR EVS) « Analyse critique d’un changement de paradigme en géographie à partir de réflexion entre discontinuités scientifiques lexicales et sémantiques »
Chiara Kirschner (Université Grenoble-Alpes, UMR PACTE) « L’itinérance récréative comme processus d’individuation, via la créativité intégrative » Kirschner
Nicolas Lebrun (Université d’Artois, EA Discontinuités) « La discontinuité au secours de la centralité des lieux marchands » Lebrun

Session 6 : Les relations nature-société, entre ruptures et discontinuités
Fabien Roussel (Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité, EA Pléiade) « Discontinuités végétales et sociales en ceinture verte d’Île-deFrance : le cas des espaces délaissés » Roussel
Alexandre Cebeillac, Eric Daude, Renaud Misslin et Alain Vaguet (Université de Rouen, UMR IDEES) « Apport de la génération d’environnements synthétiques et des données mobilités issues de traces numériques à la compréhension des discontinuités spatio-temporelles des épidémies de dengue à Bangkok (Thaïlande)» Cebeillac
Nicolas Verlynde (université du Littoral Côte d’Opale, EA TVES) « Représentations du risque d’inondation et discontinuités : le cas d’étude du territoire de la communauté urbaine de Dunkerque » Verlynde

Session 7 : Dimension temporelle des discontinuités spatiales
Luc Gwiazdzinski (Université Grenoble-Alpes, UMR PACTE) « Penser les nuits urbaines avec les discontinuités (et vice-versa) » Gwiazdzinski
Souleymane Dia Issa (Université Cheikh Anta Diop, Dakar) « Interaction territoires-temporalités et processus de fabrication de la discontinuité. Exemple du nouakchottien dans la fragmentation spatiale et dans l’organisation territoriale des Niayes » Dia Issa
Lucille Nicolas (Université de Lille, UMR IRHIS, histoire) « Pour une approche historique de discontinuités :
l’impact de l’immigration belge dans le Nord sur les discontinuités liées à la frontière franco-belge »

Session 8 : Mobilités, pratiques, représentations : facteurs-acteurs sociaux de la discontinuité
Pierre-Louis Ballot (Université Grenoble-Alpes, UMR PACTE) « Continuité et discontinuité dans la construction territoriale des navetteurs » Ballot
Sylvie Considère (ESPE Lille Nord de France, EA Discontinuités) et Fabienne Leloup (Université Catholique de Louvain, Mons): « Frontières ouvertes (Suisse, France, Belgique) : quelles représentations de la frontière et du Voisin se construisent chez des étudiants vivant dans la zone frontalière ?  Considère.Leloup
Jérôme Verny et Maxime Forriez (MOBIS – NEOMA Business School, Rouen) « Le couple continu-discontinu. Exemple des échanges dans l’espace insulaire caribéen» Forriez.Verny
Delphine Blanchard (Université Le Havre-Normandie, UMR IDEES) « Discontinuités et espace transfrontalier maritime : le cas de l’espace transmanche» Blanchard

Groupement d'intérêt scientifique transfrontalier Franco-Belge